Centre Médical et Pédiatrique de Revalidation

Diabète

Le diabète de type 1 est une maladie incurable, mais est facile à gérer. Les patients atteints du diabète ne produisent pas d'insuline. L'insuline est l'hormone qui permet au glucose (sucre) dans le sang d’être absorbé par les cellules du corps. Le glucose est le carburant dont nous avons besoin pour chaque activité. Chez les diabétiques, le sucre dans le sang est trop élevé (hyperglycémie). L’insuline est alors utilisée dans le traitement du diabète soit en injections, soit à l’aide d’une pompe.  En combinaison avec un régime le taux de glucose peut être contrôlé.

Le diabète de type 2 est souvent causé par une insensibilité relative de l'insuline produite par l'organisme. Un régime alimentaire (amincissement) et / ou la pris de comprimés sont souvent suffisants. L’insuline n’est administrée qu’exceptionnellement.

Aspect médical

Dès l’admission, le schéma d’injections suivi à la maison est respecté. Des changements majeurs, comme le changement de type d'insuline, sont toujours effectués en consultation avec le médecin habituel. La dose d'insuline est régulièrement ajustée en fonction du taux de glycémie, de la quantité de glucides (sucres) dans les repas et des activités (sportives) planifiées. Les ajustements des doses sont toujours discutés avec l'enfant. Les pompes à insuline sont de mieux en mieux connues.
La piqûre au bout du doigt, la correction des hypoglycémies et le suivi du journal des glycémies se font toujours sous la supervision des infirmières afin qu’elles puissent donner, si nécessaire, des explications supplémentaires. L’éducation, la formation et l’apprentissage de l’indépendance de chaque enfant en fonction de ses capacités, restent primordiaux dans ce traitement.

Aspect physiothérapeutique

Le physiothérapeute réapprend au patient à se déplacer aisément, à bouger à nouveau et à faire du  sport, ce qui améliore d’ailleurs la sensibilité à l'insuline. L'exercice régulier et le sport font en sorte que les glycémies et l'hémoglobine A1c baissent et que les muscles et les os se renforcent. Vivre à nouveau le mouvement et le sport comme un emploi du temps agréable est l'un des objectifs.

Aspect psychosocial

L’accompagnement du patient diabétique est largement déterminé par l'âge. Pour les jeunes enfants en particulier, on met l'accent sur l'encadrement des parents. Chez les patients plus âgés, on accentue surtout l'autogestion. Grâce aux thérapies - individuelle et de groupe - on vise une motivation personnelle intense, une compréhension de la maladie et de ses conséquences et une adaptation du comportement.  Les techniques d'auto-contrôle favorisent ce processus.  Le maintien de la motivation du patient est une tâche de toute l'équipe.

En cas de nécessité, les parents peuvent compter sur une aide éventuelle à domicile, qu’elle soit financière ou sociale.

Aspect pédagogique

Les éducateurs accordent beaucoup d'attention au soutien affectif et à l'encadrement des enfants et des jeunes. En même temps ils essaient de guider et de soutenir les patients dans la prise quotidienne et la maintenance des exigences médicales. La vie de groupe, les sports et les jeux créent un environnement stimulant.

Aspect nutritionnel

En collaboration avec les parents et les patients, le diététicien rédige un schéma alimentaire sain et équilibré. Durant des séances éducatives théoriques et des cours de cuisine pratiques on apprend le système de valeur des glucides qui permet au patient de manger varié. L'accompagnement vise à accroître les connaissances et l'autonomie des patients afin de leur permettre d’apprendre à gérer leur diabète le mieux possible.

 

RETOUR

 

Données de contact

Zeepreventorium
Koninklijke baan 5
8420 De Haan
T 059 23 39 11 
F 059 23 40 57
info@zeepreventorium.be
www.zeepreventorium.be

Bienvenue chez les Calimero's